Historique

Aux Joyeux Marmots est une corporation à but non lucratif, créée en 1980, détenant un permis du Ministère de la Famille et des Aînés.

 – En juin 1980, l’agence de la garde en milieu familial Aux nids des Joyeux Marmots voit le jour. Il s’agit du tout premier permis pour la région de la Gaspésie-Les-îles et du Bas St-Laurent. Un permis de 30 places subventionnées pour le secteur des plateaux ;

- En 1986, étant donné la demande grandissante le permis passe de 30 à 50 places et augmentera jusqu’en septembre 2013 pour finalement atteindre un grand total de 330 places;

- En 1998, l’agence de la garde en milieu familial Aux Nids des Joyeux Marmots devient, le Centre de la petite enfance Aux Joyeux Marmots;

- En 2003, afin de répondre encore une fois à la demande le CPE implante une installation de 31 places à Carleton-sur-Mer, celle-ci passera à 39 places en septembre 2013;

- En 2006, le CPE implante une seconde installation de 8 places à Pointe-à-la-Croix.

Aujourd’hui le CPE reçoit plus de 47 enfants dans deux installations et le bureau coordonnateur en milieu familial compte 283 places pour un grand total de plus de 330 enfants âgés de 0-5 ans qui ont la chance de bénéficier de service de garde de qualité sur notre territoire qui couvre maintenant la MRC d’Avignon soit de St-François d’Assise à Maria.

Nous avons également un projet de 31 places pour une installation dans le secteur de Pointe-à-la-Croix dont 5 places « poupons », qui est reporté pour l’instant à 2018 selon le MFA.

 

L’administration et la coordination des affaires de la corporation sont contrôlées par un conseil d’administration composé de neuf (9) membres dont les deux tiers (2/3) sont des parents usagers (utilisateurs) des services de garde.

 Au cours des années, le CPE a développé un partenariat avec le CSSS Baie des Chaleurs, Centre de réadaptation, le CLD d’Avignon et le CLE d’Avignon, notamment lors de l’implantation des installations. Des appuis ont également été développés avec le Centre d’études collégiales de Carleton et de Rivière-du-Loup et le Centre Communautaire du Nouveau-Brunswick notamment par l’offre de stages en services de garde.